Les aidants

« En France, 8 à 11 millions de personnes soutiennent au quotidien un proche en perte d’autonomie ou en situation de handicap. Ces aidants souffrent généralement d’isolement, d’épuisement et d’un manque de reconnaissance.(…) »

D’après le ministre des solidarités et de la santé, le 31 août 2021.

Je suis à votre disposition pour vous seconder, soutenir avant le rétablissement de votre proche ou l’obtention de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie).

J’ai rencontré de nombreux aidants, qu’ils soient de la famille ou non, dans différents contextes : en clinique, en maison de convalescence, au domicile du patient ou chez l’aidant lui-même. 

Ils avaient tous besoin d’une oreille attentive, de soutien, de conseil sans jugement. J’ai constaté qu’il était difficile d’être membre de la famille et en même temps aidant. Les relations personnelles avec la personne peuvent devenir compliquées.

Souvent, une présence très régulière est demandée, parfois pratiquement 24h/24. Les aidants laissent parfois leur vie personnelle de côté, se fatiguent.

J’ai vu des patients très demandeurs et des aidants faisant leur possible. 

Vous devez prendre soin de vous : c’est important pour vous et pour la personne que vous aidez.

Je vous propose de vous suppléer le temps que vous vous occupiez de vous.

N’hésitez pas à me contacter pour en parler.

 

« Le vieux sage a dit :

L’homme jeune marche plus vite que l’ancien …

Mais l’ancien connaît la route ! » ?

Proverbe africain