Les séniors

 

« Il n’existe pas de personne âgée « type ». Certains possèdent, à 80 ans, des capacités physiques et mentales comparables à nombre de personnes dans la vingtaine. D’autres les voient décliner fortement alors qu’ils sont bien plus jeunes. Une action de santé publique globale est nécessaire pour prendre en compte la grande diversité d’expérience et de besoin des personnes âgées. »

OMS 2016

 

« L’hétérogénéité de l’état de santé de la population âgée s’explique par le parcours de vie, le genre, l’environnement social et économique, le lieu de résidence et les différentes générations auxquels appartiennent les personnes âgées, la culture. Tous ces facteurs ont un impact sur l’avancé en âge et sur les expériences du vieillissement. » 

« Si l’isolement et la solitude, qui touchent environ un quart des personnes âgées de 75 ans et plus en France, peuvent contribuer à une fragilité physique, psychique et sociale, la participation sociale peut aider à renforcer le bien être et l’état de santé perçu, à améliorer la santé mentale, et à contribuer à une baisse du déclin cognitif et fonctionnel, de la consommation de médicament et de l’utilisation des services de santé. » 

« La santé se caractérise par un état complet de bien-être physique, mental et social (charte d’Ottawa, 1986). La participation sociale étant identifiée comme un déterminant de la santé, elle s’entend ici comme « être actif et participer à des activités civiques, ainsi qu’à des activités de loisirs et de divertissement », sans oublier les relations inter-personnelles. »

               OMS, La santé en action, mars 2018.

 

 

«  – Où sont les hommes ? Reprit le petit prince. On est un peu seul dans le désert.
– On est seul aussi chez les hommes, dit le serpent. »

Le Petit Prince — Saint-Exupéry